www.bungalow-mobil-home.com
www.Maisons-Solaire.fr

Retour en première page...

MAISONS FLOTTANTES                                                                                      

LES MAISONS FLOTTANTES UNE SOLUTION D'AVENIR EN FRANCE...?
En France nous avons plus de 16 000 km de berges sur canaux navigables et cette richesse est aujourd'hui très peu mise en valeur...

Sans oublier les très nombreux lacs ou étang répartis sur tout le territoire... 

Aujourd'hui, les maisons flottantes paraissent plus que jamais d'actualité et vouées à un bel avenir... et cela pour de nombreuses raisons.

Tout d'abord pour une évidente recherche de QUALITÉ DE VIE... !!

Ensuite, parce que les terrains inondables rendent impropres à l'habitat de très nombreuses zones faiblement inondables.
Beaucoup de ces zones pourraient recevoir après aménagement des maisons flottantes... et par conséquent redevenir habitables.

Depuis plusieurs années, j'ai mené une réflexion personnelle sur les maisons flottantes à cause de l'attrait qu'elles exerçaient sur moi.

Un résumé de cette réflexion est présenté ici...

 


MAISONS CONCUES POUR LE CANAL DU MIDI
VIVRE SUR L'EAU...
ICI LE CANAL DU MIDI...

 

PHOTOS DE DEUX MAISONS FLOTTANTES POUR LES VACANCES,
MAIS AUSSI HABITABLES A L'ANNEE...

VUE INTERIEURE D'UNE MAISON FLOTTANTE CONSTRUITE INTEGRALEMENT EN BOIS
            




Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO

Ces maisons flottantes se rapprochent le plus possible de l'habitat traditionnel, ainsi tout ce qui pourrait rappeler l'esprit "bateau" est ici supprimé...
Même le poste de pilotage situé dans le séjour est très discret, puisqu'il est "escamotable" dans un petit meuble bas...

Ainsi à l'arrêt, rien ne rappelle le bateau et sa "philosophie", c'est vraiment une maison...!!


Ce projet de Maison Flottante a été dessiné dans les années 80, mais la réflexion demeure.
Aujourd'hui, avec les problèmes environnementaux, elle me parait plus que jamais d'actualité.

D’abord nommé canal royal en Languedoc, les révolutionnaires le rebaptisent en canal du Midi en 1789.
Il a été considéré par ses contemporains comme étant le plus grand chantier du XVIIe siècle.

 Il existe plusieurs modèles de MAISONS FLOTTANTES de 20 m2 à 170 m2 de surface utile.

PLAN DE PRINCIPE D'UNE PETITE MAISON FLOTTANTE

  

LE JOUR...



LA NUIT...

Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO  

PLAN DE PRINCIPE DE LA MAISON FLOTTANTE



Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO


Concepteur
Jean-Luc SAUVAIGO
 
PLAN VUE DE FACE ET COUPE DE LA MAISON FLOTTANTE

Ici, nous avons une Maison Flottante avec coque classique, lui conférant un minimum de navigabilité.
Il est également possible de faire encore plus simple et de poser la construction sur une plateforme avec des éléments flottants.
Ces éléments flottants étant constitués de modules identiques, il est possible de faire une industrialisation de leur fabrication pour abaisser les prix.
 

Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO



Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO

 PLAN DE PRINCIPE DES MAISONS FLOTTANTES

Les "Maisons Flottantes" une chance pour "retrouver" la Nature aujourd'hui...
Les marais Poitevins avec leurs canaux stagnants et verdoyants, sont un des plus beaux endroits de France et même du monde parce que, là, la Nature est reine...
La nature est ici dans toute sa majesté...!
Voilà pourquoi c'est beau... la verdure et l'eau cela ne peu être que très beau...

J'ai aussi remarqué que là où il y a un plan d'eau, l'endroit est toujours un peu "magique", et les pécheurs à la ligne le savent bien; l'eau amplifie "l'atmosphère" d'un lieu, et cela est magnifique...  

Les maisons flottantes cela peut-être aussi :

* Une recherche de meilleure qualité de vie...

* Une idée originale et sympathique

* Une chance pour habiter dans certaines zones faiblement inondables...

En effet, aujourd'hui la qualité de notre environnement est devenue tellement médiocre avec l'entassement continu des gens dans les villes et la destruction massive de la nature, qu'il me paraît urgent de reprendre une réflexion sur le sujet...!!!

De reposer le problème et de trouver des solutions...

Redéfinir le rapport de l'homme avec la nature.
La base c'est la Nature.
Ce qui fait la spécificité de la vie sur la planète bleue et sa beauté, c'est bien "la Nature"... et si cette spécificité n'est pas respectée, la vie ne sera plus possible un jour...

L'enjeu est très important, pourtant, tout ce qui pourrait aller dans le sens de l'amélioration écologique est systématiquement rejeté... par l'administration qui n'évolue pas assez vite car elle est-elle aussi dépassé par l'évolution ultra rapide du monde...!!!

Maisons flottantes sédentaires. Maisons sur pilotis, (qui pourrait aussi être télescopique en cas de nécessité) et qui auraient aussi l'avantage de ne pas abîmer la nature au niveau du sol...
Un environnement ne pourra jamais être de qualité si l'on évacue un à un les éléments de la Nature...
...et c'est un peu ce qui se passe dans nos lotissements d'aujourd'hui.

Toute recherche et toute réflexion d'amélioration de notre cadre de vie ou visant cet objectif, tout en évacuant la Nature me paraît voué à l'échec...!!!
Or, une des caractéristiques de notre époque c'est précisément d'évacuer l'homme de la nature pour la protéger, mais, a-t-on vraiment réalisé que cela avait aussi quelque chose de profondément monstrueux !!  

Bien sûr, on ne peut pas être contre la "protection de la nature", mais la protection totale et inconsidérée peut avoir des effets pervers aussi graves que le mal qu'on veut combattre...!!!

En fait, plutôt que de "protéger la nature en évacuant l'Homme" il vaudrait mieux "réintroduire l'Homme dans la nature pour la protéger", en faisant en sorte que ce soit l'homme qui la protège par son activité et sa présence... 

Pour cela, il faut au contraire trouver des solutions pour créer une symbiose harmonieuse... habiter sans abîmer...!

Cela est possible si l'on fait ce choix dès l'origine du projet et les solutions existent.

A condition de ne pas exclure les Artistes de la création du cadre de vie...
A condition de rechercher les structures légères d'aménagement... c'est-à-dire celles qui aussi préservent le mieux la Nature.  

Cet environnement conçu par des Artistes, avec la Nature, comme matière première est encore aujourd'hui à inventer...

Le problème des zones inondables et des terrains

Les terrains deviennent rares, non pas parce ce que nous n'en avons pas, mais parce que l'on en débloque peu d'une part et de plus en plus de zones passent de bleue au rouge.

En France, d'ici 2050, on prévoit de déclasser pour raison de risques à venir environ 500 000 hectares.

Dans ce contexte, il serait très intéressant de créer des zones lagunaires en bordure de certains cours d'eau, anciennes gravières afin de créer des zones réservées aux maisons flottantes.

La notion de "terrain constructible en zone non inondable" n'a plus de signification dans ce cas...

Ainsi on pourrait débloquer des zones pour les destiner à l'habitat et qui soient bien intégrées à la nature.  

Un ensemble de Maisons Flottantes sur des petits canaux de faible profondeur, qui resteraient par définition non inondable... ce qui ouvre de nombreuses perspectives dans les zones rouges ou bleues devenues rouges. L'explosion des zones rouges sans contrepartie à quelque chose d'inquiétant car cela contribue à réduire le "territoire des hommes" et contribue à faire augmenter les prix.

On pourrait envisager aussi des maisons tournantes, formule intéressante pour améliorer de façon significative le comportement thermique de la maison.

Les solutions ne manquent pas. Il suffit de chercher et aussi d'expérimenter. Or aucune expérimentation n'est faite dans ce domaine...

Avantages des "maisons flottantes"...

* Idée sympathique et séduisante, qui permet à l'habitation de se fondre dans la nature...

* Guère plus coûteuse qu'une maison habituelle. Le coût de la maison en lui-même est similaire à une maison normale avec des prestations comparables.

(On peut dire qu'une maison à ossature bois coûte environ 1 500 € x du m2 construit et qu'une maison Flottante à un coût sensiblement identique si l'on estime que le prix du terrain est compensé par le prix de la plate forme flottante...
Donc, à prestation identique, les prix des maisons flottante ou terrestres sont comparable exception faite du système d'irrigation et de canaux, mais qui sera de toute façon conçu pour un grand nombre de maisons...)

* Ne crains pas les inondations.

  (Tout au moins ce que l'on pourrait appeler des inondations dites "normales", c'est à dire des étendues d'eau stagnantes...!
Il est bien certain que, si nous avons des rivières en crues dévastatrices, rien ne peut leur résister...)
 

On peut rajouter les avantages suivants...

On peut dire qu'elles permettraient aussi, de faire de la recherche pour occuper l'espace à des endroits habituellement inondables...
...à ma connaissance, aucune recherche n'est faite sur la question car, jusqu'à aujourd'hui, on ne s'est jamais vraiment préoccupé de ce problème...

A une époque on a évoqué des maisons sur "pilotis télescopiques", pour échapper aux inondations, mais aucune recherche sérieuse n'a jamais été faite dans ce domaine. (et puis les pilotis téléscopiques auront toujours une hauteur lilitée... une maison flottante en principe non.)

En fait, dans ce domaine, tout reste à faire...

À la réflexion, tout concourt pour que nous allions vers des réalisations très agréables à habiter dans les zones inondables à risque modéré.
Ce type d'habitat fort sympathique a un avenir très prometteur.




MAISONS CONCUES POUR D'AUTRES PLANS D'EAU
Les maisons flottantes peuvent être très variées et très diversifiées quant à leurs formes et volumes.

Ici quelques exemples de réalisation spacieuses et confortables...

VERS DE TRES SPACIEUSES ET CONFORTABLES  MAISONS FLOTTANTES

ICI MODELE AVEC UN ETAGE


Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO
Ici, nous avons des maisons flottantes pratiquement libérées de toutes contraintes spatiales habituellement imposées par les terrains...
Il n'est pas nécessaire de concevoir "en long", des formes carrées ou rondes peuvent aussi être éventuellement proposées.
Cette construction de 170 m2 de surface habitable est aussi confortable qu'une maison "normale"...
Ces constructions pourraient être mises sur des plans d'eau artificiels...

AU SUJET DES BASSINS

Des bassins de faible profondeur peuvent facilement être réalisés, aujourd'hui à des coût acceptables. Les techniques modernes le permettent.
(Il existe des géomembranes élastomère ayant des résistance à toute épreuve qui permettent de faire des bassins de lagunages très simplement.)

Il n'est pas nécessaire de bétonner les berges, un simple terrassement puis une stabilisation des berges avec des blocs type "gambion" suffit.

 
Pierres empaquetées dans un grillage inox
permettant de réaliser des lagunes de faible profondeur,
sans bétonner inconsidérément les berges à des coûts relativement peu élèves.
Cette solution permettrait en outre une composition artistique environnementale de qualité...

 ENSEMBLE DE MAISONS FLOTTANTES POUR VIVRE PRES DE LA NATURE...



Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO
Esquisse Août 2006

On peut rappeler que les formes du plan d'eau peuvent être extrêmement variées.
Par exemple on peut même envisager des lagunes carrées permettant de réaliser des maisons carrées avec un patio central... (voir ci après)

ENSEMBLE DE MAISONS FLOTTANTES TOURNANTES...
 

Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO
Esquisse Août 2006
Un autre avantage des maisons flottantes, c'est qu'il est très facile de les faire pivoter sur elle-même, malgré leur poids.

Il serait donc intéressant de concevoir des maisons flottantes spécialement adaptées à ce mode de régulation thermique par orientation de la maison selon l'ensoleillement. En hiver on suit le soleil, en été on se met dos au soleil. Le bouclier de protection thermique positionné soit vers le soleil ou l'air froid de l'hiver, peut être fortement amélioré.

Un ancrage central permet de maintenir la maison flottante au même endroit, un petit moteur électrique avec une petite hélice immergée permettrait de la faire pivoter selon les heures de la journée et de l'ensoleillement.

Par ailleurs, ce pivotement créerait une "poésie des lieux habités", qui est toujours intéressante, surtout à notre époque...!

Si l'on recherche toujours le meilleur habitat possible, il se pourrait bien que, dans quelques années, le "standard de qualité pour une vie agréable" devienne "LA MAISON FLOTTANTE"...!


MAISON AVEC PATIO CENTRAL, CONSTRUITE SUR BARGE CARREE



Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO
Esquisse Août 2006

On peut aussi imaginer des maisons flottantes très confortables, très luxieuses et très spacieuses...
Avec ce type de construction, nous ne sommes plus limitès par les "prospects" ni la surface du terrain, qui "se moule" au mieux à celle de la maison.
Maison de 275 m2 habitable.


Une commune sur trois est concernée par le risque d’inondation...

Durant cette année 2010, nous avons assisté en Vendée à un drame épouvantable - plus de personnes 50 noyées - et qui n’aurait jamais du se produire si nous avions réfléchis à une façon intelligente d’utiliser ces terres situées sous le niveau de la mer...!

Depuis longtemps nous aurions dû réfléchir à cela, mais nous ne l’avons jamais fait.
Rappelons aussi que ce n’est pas la première fois en France que des gens meurent noyés dans leur maisons pendant leur sommeil... il y a eu par le passé la catastrophe des basse plaine de l'Aude.

Cette catastrophe doit servir à redire qu'en France, une commune sur trois est concernée par le risque d’inondation.

Ainsi, l’on devrait prendre très sérieusement en compte cette donnée...
Notamment en favorisant toute expérimentation dans ce domaine...

Par exemple faire de la recherche sur des maison flottantes...

(Au lieu d’interdire tout bêtement les constructions dans ces zones, il faudrait au contraire les concevoir autrement.
Déjà que nous avons peu de terrains constructibles, si on réduit encore plus les zones constructibles et qu’on les remplace par des zones «protégées et inondable», alors nous allons vers une pénurie de terrain avec des prix qui vont littéralement exploser.
C’est ce qui nous est arrivé ces dernières années, à cause de l’imprévision de nos politiques et des pouvoirs publics qui n'ont pas su développer les POS...)

Dans l’avenir, on peut imaginer trois attitudes possible :

- 1° - Soit on continue à autoriser de façon approximative (de la solidité des digues des soliditès des digues par exemple) et au petit bonheur la chance, des permis de construire, en espérant que la crue que l’on rencontre tous les 100 ans ne se produira pas durant ce siècle...!!
ho, c’est totalement absurde...!! (et c’est pourtant ce que nous avons fait...)

- 2° - Soit on interdit purement et simplement toute occupation de ces zones qui par ailleurs ne peuvent pas servir à grand chose d’utile...
(la conséquence, le problème c’est qu’en supprimant de plus en plus de zones constructible on fait monter très haut les prix des terrains...!)

- 3° - Soit on profite de cette fantastique opportunité pour développer autre chose...!!
Maisons sur pilotis, (les cabanes de Guissan sont construites en zones innondable) maisons flottantes, barges flottantes, lacs, étendue d’eau avec pontons, réseau de digues et canaux, etc.
Quand on pense qu’une commune sur trois est concernée par le risque d’inondation, cette recherche apparaît fort utile...
Or, aujourd’hui dans ce domaine on n’expérimente RIEN...!

Cette dernière formule aurait aussi pour avantage de "ré enchanter l’architecture"...
(A notre époque de béton à tagueur, sale et triste, et d'évacuation de l'homme de la nature, ce n’est pas rien...!)

Elle aurait aussi pour avantage de ré introduire l’homme dans la nature...
et aussi de créer de nouvelles zones habitables sûres... et surtout très agréables à vivre.

En fait, tout le monde y gagnerait !!
...enfin je rappellerais que je propose ce concept des "Maisons Flottantes" depuis des années...!!
(Depuis les années 1980.)

Alors, VIVE LES MAISONS FLOTTANTES...!!
...et développons à grande échelle ce type d’habitat...!!



AUTRES MAISONS FLOTTANTES...
Rappelons que dans le monde l'habitat flottant est très répandu et existe depuis toujours...

C'est en Asie qu'il se perpétue aujourd'hui sous sa forme traditionnelle de logement pour les populations pauvres et c'est au nouveau monde qu'il prend au contraire des formes modernes.
La vogue a commencé dans les années 60 avec le retour à la nature et le mouvement hippy.

De marginal le mouvement gagna rapidement les couches de la société aisée, qui virent par ce nouveau concept d'habitat, la possibilité de se démarquer.

Aujourd'hui, des cités entières s'élèvent dans les zones humides.

Que se soit au Canada, ou aux USA, des villes telles que Vancouver, Waldo Point, Portage Bay, Lake Union, Sausalito, ne sont que quelques exemples.

Les Japonais, les Britanniques, et surtout les hollandais, ont aussi des réalisations intéressantes.

Pour les réalisations à venir, on peut dire que les possibilités sont infinies...

En outre, avec le réchauffement climatique et la montée des eaux bien des terres vont être inondées dans les toutes prochaines années.

Dans certains pays situés au dessous du niveau de la mer, les digues semblent peu efficaces. Aussi en Hollande, par exemple, ils pensent très sérieusement au flottant à la place des digues.


Au sujet de la "conception du plan" relatifs aux maisons flottantes, on peut faire une observation intéressante.

Concevoir un plan de "Maison flottante" présente un énorme avantage par rapport à une maison sur une "parcelle de vigne" ou dans un lotissement.
En effet, les contraintes que l'on rencontre habituellement avec un terrain sont fortes - sa forme est toujours quelque peu imparfaite - et sont ici "gommées" ou même inexistantes.
(Notons que ces contraintes sont généralement plus fortes sur des petites parcelles de terrain.)

Que se soit les contraintes de l'orientation, de la direction des vues, de l'accès, des pentes et déclivité du terrain; toutes ces contraintes disparaissent comme par enchantement...!!
Donc, ici, pas des mitoyenneté et limites du terrain quelconques... et un "terrain" plat...!

Ce qui a pour conséquence de rendre un peu plus facile la conception d'une maison.

Ainsi on ne pense qu'à "LA" maison avec des contraintes réduites...
(C'est souvent ce qui arrive lorsque l'on travaille sur des grands terrains, et ce qui explique pourquoi - tout au moins partiellement - les bons plans finissent souvent par se ressemblent...)

Le concepteur peut alors se concentrer au mieux sur la maison elle même, ses proportions son volume, son côté agréable aussi...

Un plan de maison, dont toute la réflexion serait mise au profit de la meilleure division possible et de la justesse de l'espace interne. Les meilleurs volumes.

La meilleure "sensation interne du plan" aussi, donc l'essentiel de la réflexion et de la recherche sera dans la qualité des proportions générales et du fonctionnement de la maison.

Ainsi avec cette démarche, on se rapproche quelque peu du "plan parfait" ou du mois de façon théorique...!

C'est cela l'avenir, des plans de mieux en mieux conçus, et avec la maison flottante, on se rapproche quelque peu du "plan parfait" car il est élaboré "dans le vide" en quelque sorte et cela pour la meilleure qualité architecturale possible...!!


"Une maison flottante en Guyanne"

 


TERRASSES FLOTTANTES SUR L'HERAULT A AGDE...     

  
                 

Nous assistons aujourd'hui à une prolifération de toute sorte d'engins flottants, cela en raison des multiples avantages que cette formule présente...
Création de surface supplémentaire... ici les quais étaient un peu trop étroits pour permettre l'aménagement de terrasses de restaurants
En cas d'innondation le bâtiment monte guidé par des rails et il n'y a aucun problème particulier...
...et même, si de très forte inondation se produisaient, le ponton peut sortir de ses guides, et être retenu par un câble d'amarrage...

Donc cette formule est excellente en particulier aux endroits à risques.





LES DONNEES TECHNIQUES DES MAISONS FLOTTANTES
Réalisation de la plateforme support 

Il y a un grand nombre de solutions techniques possible pour la plateforme.

Deux grands principes

* une plateforme posée sur des flotteurs,

* une coque sur laquelle on pose la maison flottante,

Notons, qu'en cas de nécessité, il est possible d'avoir un tirant d'eau extrêmement faible, de l'ordre de 30 cm, voire moins.


PLINCIPE DE LA PLATEFORME PORTEUSE
Concepteur Jean-Luc SAUVAIGO

Certains constructeurs proposent des barges, qui par construction, sont totalement insubmersibles. Cette solution paraît très intéressante pour avoir une construction toujours sécurisée.
En effet, les personnes désirant habiter une maison flottante sont très soucieuses d'avoir une bonne sécurité en ce qui concerne la flottabilité.

L'inconvénient de cette solution consiste dans la flottabilité plus réduite des flotteurs. Il faut donc compenser par un tirant d'eau un peu plus important.

Pour des constructions prévues pour être fixes, cette formule du flotteur "plein" est certainement plus intéressante.  

Le traitement des eaux usées.

Il est impensable à notré époque de rejetter les eaux usées directement dans la nature sans traitement.

Le tout à l'égout...

Le tout à l'égout d'une maison flottante pose problème car il ne peut pas être facilement raccordé à l'égout.

Il n'est pas possible non plus de rejeter ses eaux salles dans les eaux environnantes.

Une solution peut-être apportée par une petite station d'épuration intégrée dans un flotteur, permet de traiter 90% des eaux.

Les effluent restant peuvent encore être traités dans des bacs de rétention où ils s'épurent un peu plus.

L'eau résultant de ce traitement peut soit servir à arroser des plantes, soit être stockée et régulièrement vidangée.  

Poids

Le poids de ces construction est relativement faible.

On peut tabler sur une base d'environ 10 Tonnes pour 100m2 habitable.



LES VILLES FLOTTANTES....


Google



Contact
Maison-Solaire

Retour en première page...